La ventilation pour cabines de peinture

La situation actuelle de la ventilation des cabines de peinture

VISION’AIR démontre l’intérêt d’un système éco-énergétique de supervision et d’optimisation de la VENTILATION en cabine de peinture.
L’enjeu : la majorité des applications de revêtements organiques sont réalisées avec des peintures solvantées contenant des COV.

La ventilation des cabines de peinture fonctionne le plus souvent 100 % du temps malgré des taux d’application de revêtements bien inférieurs à 50 % du temps : le volume d’air ex- trait, et donc à traiter ainsi que le volume d’air de remplacement (à chauffer ou à climatiser), est excessif, d’où des consommations d’énergie importantes liées à la ventilation de ces cabines. Une étude réalisée par le CETIAT en 2012 sur sept PME montre que la consommation électrique et de chauffage des cabines d’application peinture représente 23 % de la consommation totale électrique et de chauffage des entreprises et que l’optimisation du fonctionnement de la VENTILATION DES CABINES constituait la piste de potentielles économies la plus importante.

Environ 70% de l’énergie utilisée pour les opérations de VENTILATION des cabines d’application (résines,gels, coats…) sont le plus souvent consommés hors opérations, cela représente donc un volume d’air engagé que l’on peut économiser !

La solution Vision’air:
Ventilation à la demande

Spécialiste de l’environnement cabines de peinture, VISION’AIR propose un système éco-énergétique de supervision et d’optimisation de la ventilation dans ce domaine : PROB’AIR.

  • Ajustement de la ventilation des cabines de peinture aux besoins de la production / traitement de l’air
  • Système de supervision
  • ECONOMIE ÉNERGIE
  • Suivi de la ventilation des cabines de peinture.

Le système PROB’AIR permet une réduction de 35% du volume d’air engagé; cette économie d’energie permet des gains financiers indéniables et une utilisation responsable de l’énergie.